Prendre une telle décision peut paraitre simple, mais sachez que le nom que vous choisirez pour votre toutou aura un véritable impact.En plus de vos préferences, il y a des règles officielles à respecter.

Le LOF

Si vous aviez déjà un nom en tête pour votre chiot , fait bien attention à savoir s’il est LOF ou non, c’est à dire si sa race est inscrite au Livre des Origines Françaises. C’est important parce qu’il y a des règles très précises concernant le nom de votre chiot. Ce registre date de 1885 et répertorie les origins des chiens français de race. Seul les chien inscrits au LOF ont droit à l’appellation de “chien de race”.

En 1926, un système est mis en place pour faciliter l’identification de l’année d’un chien LOF.La première lettre du nom du chien correspond à une année. Cette règle restreint considérablement la quantité de nom disponible pour le chien mais elle fait partie des obligations de chien de race. Seules les lettres K, Q, W, X, Y et Z ne sont plus utilise à cause du manqué de choix de nom qu’elles offrent.

Les chien nés en 2014 devront donc porter un nom commençant par la lettre J.

Ceci dit, rien de vous empêche de donner un nom officiel à votre chiot, et de le baptiser à votre gout pour la vie commune.

Deux syllabes maximum !

Que vous finissiez par choisir un nom adapté aux règles du LOF ou non, il est tout de même conseillé d’opter pour un nom de deux syllabes maximum. Il sera plus facile ainsi pour le chien de reconnaitre son nom et d’y obéir.Un nom trop long est moins intelligible, surtout pour le chien.

Il est préférable de choisir un nom qui n’a aucune ressemblance avec ceux de votre entourage. Si vous réprimandez une personne dont le nom est similaire à celui du chien, il pourrai se sentir visé par le ton de reproche que vous utilisez.

 

Vous avez toutes les cartes en main pour choisir le nom le plus adapté à vos envi et à votre chien.