Votre chien à tendance à pleurer ou à hurler dès que vous le laissez seul, ou pendant la journée, ou même dès qu’il ne vous voit plus ? Il a surement un problème pour s’adapter à son environnement et supporte mal l’isolation. Il existe plusieurs techniques pour pallier à ces problèmes via une éducation de votre chien à la solitude :

Laissez le seul de temps en temps quand vous êtes là

Le laisser seul sur de petites périodes (entre 1 et 5 minutes) et revenir lui fera comprendre que même s’il se retrouve seul, vous reviendrez toujours vous occuper de lui et renforcera sa résistance à la solitude. Lorsque vous partirez au travail il aura finit par s’y habituer et sera moins enclin a vouloir signaler sa détresse à vos voisins.

Dissimulez des friandises et des jouets dans toute la maison

Conservez son espace de vie intéressant et stimulant toute la journée, même lorsqu’il se retrouve seul, il faut qu’il se familiarise au maximum avec chaque endroit de son territoire pour se sentir « chez lui ». N’hésitez donc pas à lui préparer un véritable jeu de chasse au trésor.

Achetez lui un compagnon

Souvent la solution la plus simple est d’associer deux animaux, qui se tiendront mutuellement compagnie durant vos heures d’absences. Vous pouvez mixer bien évidemment plusieurs types d’animaux (tortues, furets, chats, chiens, perroquets, lapins,…) du moment que vous les introduisez et qu’ils s’entendent bien.

Laissez allumer la télévision ou la radio

Laisser allumer un poste qui produira du son ambiant et des voix dans la maison permettra à votre animal de se sentir un peu moins seul la journée.

C’est encore un chiot ?

Il faut qu’il commence par prendre ses marques et ses habitudes, essayez de lui aménager un coin bien à lui avec son odeur et petit à petit il se fera a son nouvel environnement et comprendra qui est sa nouvelle famille 🙂

N’hésitez pas à essayer d’autres méthodes ou à nous en faire part dans les commentaires, et bon courage avec votre petite boule de poils.