Vous vous sentez peut être désemparé par l’attitude de votre chien car il vous semble incontrôlable, maître de la maison, et impossible pour vous de reprendre le dessus ! L’inconvénient, c’est que dans la majorité des cas, le problème ne vient pas de votre chien, mais de son éducation. Votre chien est roi et il est temps que cela change, pour votre bien être et également pour le sien.

Mieux comprendre

Le chien étant un animal social, il va, par instinct, constituer une meute, c’est à dire un chien dominant, et les autres chien dominés (avec de nombreux paliers différents). Dans la nature, un chien est dépendant du groupe, sans lui, il ne survie pas car il aurait trop de difficulté à chasser seul.

En s’insérant dans une famille, les chefs de meutes doivent être les humains. Parfois, les maîtres ne savent pas avoir un comportement adéquat pour être le dominant, c’est donc le chien qui va prendre cette place naturellement. C’est la que vient le problème. Un chien qui n’a pas le caractère à être dominant ne saura pas prendre de bonnes décisionChien dominants et vous obtiendrez des comportements irraisonnés et incontrôlables. Si à l’inverse votre chien à tout ce qu’il faut pour être dominant, il ne vous laissera pas forcement beaucoup de privilèges et vous devrez vivre en grande partie selon ses choix. Ceci dit, ne voyez pas cela comme du tyranisme et de la méchanceté de la par de votre chien. Il agit juste par instinct.
Les comportements d’un chien dominant dans une meute est très reconnaissable et vous y retrouverez peut être des comportements dans votre foyer :

  • Il dort où il le souhaite
  • Il mange en premier
  • C’est lui qui s’accouple avec les femelles
  • Il décide

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, cette dominance s’acquière surtout par le jeu que par les bagarres. Ces dernières ne sont pas pour autant évitées car le mâle dominant montre ainsi sa puissance physique et mentale. De plus, il faut chasser cette idée fausse, un chien agressif n’est pas un chien dominant, c’est un chien qui peut avoir peur et/ou qui cherche à se défendre.

En ce qui concerne les femelles, il en existe aussi une dominante, toujours après le mâle bien sûr. Son principal privilège est qu’elle sera la seule à avoir des petits.

Remédier à ce problème

Au moment de l’adoption

Afin d’éviter un problème relationnel avec votre chien, il est préférable de l’adopter lorsque vous vous sentez bien dans votre peau. Une femme qui adopte après une rupture va combler son vide grâce au chien et lui réservera une relation privilégiée, voire fusionnelle, qui exclura tout homme qui voudra entrer dans le lit. Ce dernier se fera agressé par des aboiements et des morsures.

L’exemple typique se trouve même dans les relations de couples mariés depuis des années, ne pouvant s’embrasser ou se faire des câlins car le chien se ru en aboyant sur ses maîtres pour les arrêter..

Dresser son chien

Si vous êtes maître d’un chien devenu difficile car trop dominant, il est préférable de ne pas agir seul et de l’emmener directement chez un vrai dresseur. Il saura vous guider pour obtenir un comportement adéquat face à votre chien. Dresser son chien ne veut pas dire l’empêcher de vivre librement et épanoui. Cela veut juste dire qu’il faut savoir lui imposer des règles et s’y tenir ! Par exemple, il est important de décider que le chien dormira dans SON panier et pas sur votre lit. Rassurez vous, votre chien vous aimera de toute façon. Si le comportement de votre chien s’améliore, vous vous sentirez mieux, serez moins stressé et vous pourrez créer une relation différente et meilleure avec lui.

Voici quelques conseils pour reprendre ou pour garder votre place de chef de meute :

  •  Vous devez pouvoir pour asseoir partout. Si votre chien est sur le canapé et qu’il ne vous laisse pas la place, commencez à vous asseoir doucement sur lui, s’il ne bouge pas, recommencez de façon plus rude. Asseyez vous parfois dans son panier, juste pour lui montrer que si vous le voulez, vous pouvez le faire.
  • Ne le laissez pas dormir dans votre lit. Vous ne devez l’accepter que si la hiérarchie est bien définie en votre faveur.
  • Il ne doit pas avoir une attitude supérieur envers les passants ou vos amis.
  • Lorsque vous êtes à table, ne lui donnez rien à manger de votre assiette. si vous le faites, il se mettra au même rang que votre famille.
  • C’est un détail, mais si vous êtes assis, faites en sorte que votre chien ne soit jamais plus haut que vous.

Il y a énormément de comportements à avoir pour rester en premier rang, par ailleurs, ne négligez pas le rang de votre famille et vos amis par rapport à votre chien. Ils ne doivent pas se sentir soumis.

Souvenez vous qu’un chien en meute se bat en permanence pour devenir dominant et garder sa place, une fois que les règles sont imposées, il faut les faire respecter tout au long de la relation que vous entretiendrez avec votre compagnon. Ces règles ne sont pas pour autant de la maltraitance ! ces comportements sont importants pour corriger votre chien mais une fois que la situation sera stable, les relations serons en théorie plus paisibles.