Que ce soit habituel ou non, un chat ne devient pas agressif sans raison. Il se met à gronder, feuler, cracher, voir même griffer et mordre… il s’est peut être lui même senti agressé et répond pour faire remarquer son mécontentement. Afin d’éviter un maximum de dégât, il faut savoir déchiffrer cette agression.

Les quatre types d’agression

Par peur

Tout animal qui se sent traqué et menacé va réagir pour sa survie. Face à un agresseur de taille, un chat va essayer de le faire fuir en impressionnant, feuler et cracher étant les seules solutions pour prévenir, l’agression vient rapidement après. S’il est extrêmement stressé, il est possible qu’il urine et défèque en même temps. C’est le signe d’une peur panique à laquelle il faut remédier rapidement.Chat agressif 3
Cette situation peut se produire fréquemment chez les chats souffrants d’hypersensibilité ou de dysthymie (maladie provoquant un changement d’humeur radical). Dans cet état, le chat perd tout contrôle et les morsures et griffures infligées sont très profondes et parfois graves.
Le premier geste à adopter est de vous protéger, repoussez votre chat et utilisez une couverture ou une chaise pour garder une distance. Enfermez le seul dans la pièce une petite heure, le temps qu’il se calme complètement.

Par irritation

On peut retrouver une attitude agressive du à une irritation souvent en présence d’un enfant, par exemple. Le chat n’aimant pas être manipulé par quelqu’un, il cherche à mettre de la distance entre lui et cette personne. Après les avertissements, il va lancer un coup de patte et si ca ne suffit pas, il va mordre jusqu’à ce que sa demande soit comprise et respectée.

Dans un autre cas, votre chat peut apprécier vos caresses et tout à coup, cesser de ronronner et vous mordre la main (syndrome du chat caressé mordeur). N’insistez pas et laissez le partir. Si vous continuez le contacts physique malgré l’attitude de votre chat, il mordra plus tot et plus fort la prochaine fois, pour anticiper.

L’agression territoriale

Cette agression est très caractéristique, la posture utilisée par le chat n’est présente que lors de cette situation. Il s’arc-boute, le poil hérissé, avec une Chat agressif 2démarche « en crabe ». Le but de cette démarche est de repousser l’intrus hors du territoire. L’agression se fera évidement si l’individus reste sur ses positions.

Il vous est possible d’observer votre chat dans cette posture, à l’intérieur de la maison ou de l’appartement. rassurez vous, votre chat va bien, il ne fait que jouer avec vous. vous pouvez lui lancer une boulette de papier pour qu’il la poursuive.
Si vous venez de déménager, votre chat n’arrive pas à se reconstituer son territoire. Vous pouvez utiliser des diffuseurs d’hormones pour l’apaiser, sinon vous pouvez également enfermer le minou dans une petite pièce pendant trois jours, juste avec de l’eau, pour qu’il se reconstitue un territoire. Si vous optez pour la deuxième option, demander tout de même l’avis d’un vétérinaire car la santé de votre chat est mise à l’épreuve par cette diète.

 Par prédation

Même s’il y a présence de morsures et griffures, il est difficile de parler d’agression à proprement parler. Une agression implique une interaction et une communication avant de se battre, soit par des postures, soit pas des vocalisations. Alors que pendant la prédation, un chat fait tout pour surprendre sa proie. Ce peut être une souris, une mouche, ou bien votre mollet, ce qui pourrai expliquer votre inquiétude concernant l’attitude de votre chat.

Bien agir

Dans tous les cas, le plus efficace est d’adapter votre attitude en fonction de l’agression de votre chat et de son contexte.

Si votre chat n’est agressif qu’occasionnellement, le problème est plus facilement identifiable. L’agressivité peut être due à :

  • Un déménagement. Dans ce cas, suivez les instructions expliquées précédemment.
  • La faim. C’est un facteur de stress, donnez plus à manger à minou, ou laissez les croquettes à volonté.
  • Les conflits familiaux. Un chat ressent l’ambiance qui règne dans son territoire, et s’il entend trop de cris ou de violence, il va se mettre à stresser.

S’il est agressif depuis toujours et régulièrement, allez voir un vétérinaire comportementaliste. Après observation, il pourra vous donner un diagnostique précis sur les cause de l’agressivité de votre compagnon. Il est très probable qu’il vous prescrive des compléments alimentaires ou des psychotropes. Il saura également vous conseiller sur le bon comportement à adopter pour diminuer le stresse et l’anxiété du chat.

Si vous avez été mordu ou griffé, faites un tour chez le médecin, qu’il vous prescrive un antibiotique pour palier les infections possibles. Vous pouvez vous référer au sujet des morsures de chats.