D’ordinaire, vous ne verrez pas votre chat avec des filets de bave comme votre chien pourrai en avoir. Mais dans certains cas, votre chat peut saliver jusqu’à s’en tremper le poitrail. Cela n’arrive jamais sans raison.

Mieux comprendre

La salive chez le chat a exactement le même but que chez l’homme. Celle-ci va permettre de ramollir la nourriture ingérée, débuter le travail de digestion, et acheminer les aliments jusqu’à l’estomac, puis dans l’intestin. La salive va effectuer tout ce petit travail grâce à des enzymes qui vont décomposer les molécules pour permettre au chat de les assimiler.

L’hypersalivation

Dans certaines situations, un chat peut souffrir d’hypersalivation, c’est à dire une salivation excessive. Elle est généralement causée par un problème de stress ou de maladie :

  • Inflammation ou Infection dans la cavité buccale. Une gingivite par exemple, peut provoquer un surplus de salive. Un examen peut confirmer un problème et pourra être soigné grâce à une cure d’antibiotique et un bon détartrage.
  • La présence d’un corps étranger. Une aiguille enfoncée dans les gencives ou l’intérieur des joues déclenche ce phénomène.
  • La peur, le stress. Quand votre chat se retrouve enfermé dans sa cage, la peur de l’inconnu ou l’idée de la visite chez le vétérinaire peut être tellement forte qu’il peut en saliver de façon démesurée.
  • La présence d’un aliment à mauvais gout dans la gueule. Comme pour s’en débarrasser au plus vite, le chat va beaucoup saliver. vous pouvez ressentir cette gène lorsque vous essayez de lui administrer un médicament.
  • Une envie de vomir.
  • Par plaisir. Il arrive parfois que votre chat prenne tellement de plaisir à vos caresses qu’il en bave…

Dans tous les cas, l’hypersalivation est un problème auquel il faut remédier. Si vous avez su analyser la cause, agissez en emmenant votre chat chez le vétérinaire pour un bilan de santé physique ou psychologique.