Le jeu est présent dans toute la vie du chat. Il lui apporte du bien-être et l’apaise au point même parfois d’être utilisé en thérapie. Même si un chat adulte y passe beaucoup moins de temps qu’un chaton, il y prendra toujours un très grand plaisir.

Le jeu chez le chaton

Le chaton va pouvoir commencer à jouer à partir de 3 ou 4 semaines. Ces jeux vont tout d’abord lui permettre de découvrir son environnement par des parties de chasse improvisées, mais il va également apprendre à se contrôler sur le plan moteur ainsi que sur le plan émotionnel.

La chasse

C’est un entrainement qui se pratique en solitaire pour les premiers essais. Le chaton va chercher à attraper tout ce qui bouge : votre pied, un stylo tombé, un fils au sol, la queue de sa mère, un point de laser…. pour en constituer un ennemis à attaquer.Chasse
Ce jeu développant l’instinct puissant de prédation, par la suite, la mère apprendra à ses petits à chasser en pleine nature, et c’est là que les séances de jeux s’avéreront très utiles.

Les jeux sociaux

Contrairement à la précédente, cette activité se pratique en groupe, normalement avec les frères et sœurs si tout se passe bien. Nous pouvons avoir peur parfois de la tournure du jeu car les chatons donnent l’impression de se combattre : Ça mordille, ça piaille, ça pleur, et ça fait des bonds sans arrêt. Mais pas de quoi intervenir, la mère s’en chargera lorsqu’elle estimera que ces combats deviennent trop violents. Elle va apprendre, en faisant cela, à ses chatons où se trouve les limites comportementales à ne pas dépasser. Ainsi, elle les socialise.

Comme je répète dans de nombreux articles, cette phase de jeu est très importante car elle participe au sevrage, et donc à la santé mental du chat en grandissant.

Le jeu chez le chat adulte

Apprenez que dans la nature, il est dit que les chats sauvages adultes ne jouent pas. Il semblerait qu’ils ne puissent pas suffisamment se détendre pour se faire se petit plaisir. De plus, à leur stade, la chasse est une activité de survie, et n’est donc pas à prendre à la légère.
Le jeu est une activité que seul le chat bien nourri puisse faire. Il est parfois dit que la stérilisation favorise ce comportement juvénile, mais concrètement, rien n’a été prouvé.
On peut observer une agitation un peu plus propice au jeu de la part des chats, et même ceux qui vivent en appartement, dans les alentours du levé de l’aube et après le couché du soleil. Dans la nature, ces moments corresponde à la présence des oiseaux le matin, et des rongeurs le soir.

Si votre chat vit dans un endroit clos (sans accès à l’extérieur), il est indispensable que vous lui prévoyez quelques jouets afin qu’il garde un équilibre mental. Si votre chat n’est pas suffisamment stimulé, il pourrait déprimer et devenir anxieux et/ou agressif.

Le laser

Cet outil a lancé quelques petites polémique car utilisé à tort et à travers, le laser serai frustrant pour les chats car ils n’obtiennent jamais de butin. Il faut donc faire attention à l’utilisé avec modération, surtout chez le chaton. Finissez la partie de chasse au point sur la gamelle de croquette pour diminuer la frustration de proie non palpable. Le chat mangera après la chasse et sera satisfait.
Chez les vétérinaires, vous pouvez trouver des lasers automatiques qui n’exigent pas votre présence pour se déclencher. L’apport de nourriture est donc impossible pour compenser la proie. En discutant avec des vétérinaires qui vendent cet article, j’ai appris que même eux savent que ce jouet n’est pas sain pour les chats. Je vous le déconseille. Si votre chat a des jouets à sa disposition pendant votre absence, il s’en contentera, et votre devoir est de jouer également avec lui lorsque vous êtes présent.

La thérapie par le jeu

Si votre chat est d’ordinaire anxieux, ou qu’il a peur… Le jeu est un excellent échappatoire à ces sensations. Il faut essayer de stimuler votre chat au point qu’il puisse se laisser aller à jouer. Il finira par assimiler le jeu comme un plaisir, un moment de détente. Par contre, il est très important que vous participiez à ces jeux, une simple balle posée au sol n’est pas forcément très stimulante pour un chat qui a des soucis… Vous devez vous investir.

Un chat qui ne répond pas à vos proposition, voire jamais, est surement dépressif. Emmenez le voire un vétérinaire afin qu’il puisse juger lui-même s’il est nécessaire de prescrire un traitement à votre minou.

Les jouets les plus cher ne sont pas forcément ceux qui intéressent le plus vos chat. Voila une petite liste d’exemple :

  • Les boudins, les chats adorent taper leurs pattes arrières dedans.
  • Les arbres à chat, vous pouvez avoir de petites boules qui pendent avec des grelots.
  • Les balles « façon peluche ». Personnellement, mon chat se fiche des boules à grelots, et c’est tant mieux !
  • les jouets qui pendant au bout d’un bâton. Le chat adore voir sa cible bouger selon vos désires.
  • Les crayons IKEA® !
  • Les bouchons de bouteille.
  • Des mouches.