Ces échanges physiques sont des occasions de resserrer les liens entre un maître et son chat, ainsi qu’un moyen de se faire plaisir mutuellement.

Rien de plus simple qu’une caresse

Il n’est pas nécessaire d’appuyer, il faut savoir rester souple et doux pour faire plaisir à votre chat, et ce, dans le sens du poil. Souvent, c’est lui qui guidera votre main sur sa tête pour vous montrer les zones à grattouiller.
Si la relation que vous entretenez est harmonieuse, les demandes de caresses se feront spontanément. Le Minou montera de lui-même sur vos genoux, ronronnera, frottera sa tête contre vous, pétrira vos genoux quelques instant et fermera ses yeux par plaisir. Naturellement, vous allez comprendre quelles sont les zones les plus sensibles chez le chat :

  • La tête : Pour vous faire comprendre, votre chat sera capable de complètement basculer sa tête en arrière pour vous rendre disponible son cou. L’arrière des oreilles est aussi une zone demandé en matière de caresse. C’est la zone que les chats ont tendance à utiliser pour le marquage.Caresse chat2
  • Le ventre : Selon les chats, cette zone peut soit procurer du plaisir, soit au contraire mettre votre chat mal à l’aise et il pourra se montrer agressif pour vous faire cesser.
  • La base de la queue : C’est la zone la plus sensible chez le chat et celle qui provoque généralement le plus de plaisir, parfois au point de se retourner pour cracher et finir par vous mordre et vous griffer. Repérez donc bien les signes d’avertissement pour vous arrêter.

Si ces marques d’affection font autant de bien à votre chat qu’à vous, c’est parce que la stimulation des récepteurs présents sur la peau entraîne la sécrétion d’ocytocines (neurotransmetteur de la socialisation et de l’attachement) et d’endorphines (support chimique des sensations liées au plaisir). Il est également prouvé que la pression artérielle diminue grâce à ces petits moments de câlins.

Votre chat est particulièrement collant

Il demande sans arrêt votre attention, vous suis partout, miaule en se frottant contre vous dans l’espoir d’une caresse. Ceci est peut-être dû à un hyperattachement, c’est à dire un trouble lié à une séparation trop hâtive entre la mère et le chaton. C’est un trouble très particulier car, paradoxalement, il ne supporte pas les caresses à long terme. Au moment ou vous pensiez qu’il y prenait du plaisir, il va se mettre à vous mordre et vous griffer. Il faut respecter sa faible tolérance aux caresses et être attentif aux signes qui vous dites d’arrêter. tenter de le calmer quand vous le sentez agressif et vous pourrez rétablir une meilleur relation. Si toutefois votre marge de manœuvre est faible et que les caresses sont quasiment impossible, n’hésitez pas a consulter un vétérinaire pour qu’il vous conseille sur la meilleure façon d’apaiser votre chat.

Votre chat vous semble trop indépendant

Il fuit votre main, craint le contact et crache si vous essayez d’insister, c’est surement dû à une mauvaise socialisation à l’homme. Ceci dit, le fait qu’il évite votre contact ne remet pas en question votre relation et l’attachement qu’il a pour vous, seulement, les manifestations d’affection ne peuvent pas être tactiles. Si c’est votre cas, sachez que si vous vivez en appartement, votre chat aura d’avantage de difficulté à conserver de la distance entre vous et en sera alors plus anxieux, et donc, plus agressif… Aménagez lui des cachettes pour qu’il se sente mieux et qu’il trouve un meilleur équilibre.