Vous avez un chat et vous souhaitez en intégrer un deuxième dans la famille. Le problème est que vous allez surement contrarier votre compagnon. Les chats sont des animaux très territoriaux et si un intrus entre dans leur zone de prédilection, il est possible qu’ils deviennent très agressifs afin de garder en possession leur territoire.

Préparez le terrain

Il serait très imprudent de ramener une nouvelle petite bête sans y préparer votre chat psychologiquement. Cela doit se faire en plusieurs étapes :

  • Préparez une pièce à part de votre maison ou appartement, c’est là que logera le second chat. Installez y les équipements prévus pour le nouvel arrivant avant qu’il arrive. Ainsi, votre chat s’habituera déjà aux changements de son environnement. Faites bien attention à la pièce que vous choisissez car votre premier chat n’aura pas le droit d’y entrer lorsque le deuxième sera là. Il faut éviter les pièces importantes comme la chambre ou le salon. Si vous refuser à votre chat l’entrée d’une pièce qu’il utilise d’ordinaire très fréquemment, il se sentira stressé. Faites en sorte qu’il n’entre plus dans la pièce qui est prévue pour l’arrivée du nouveau.
  • Si vous en avez la possibilité, ramenez un objet qui porte l’odeur du futur habitant. Votre chat sentira son odeur et s’y accommodera plus facilement.

L’arrivée du nouveau compagnon

Voilà une épreuve qui semble délicate, mais pas tant que ça en réalité si vous suivez bien ces conseils sur les choses à faire et à ne pas faire :

  • Commencez par installer votre nouveau chat dans la pièce qui lui est consacrée et ne laissez pas le premier y pénétrer.
  • Ne tenter pas de les faire se rencontrer rapidement. Votre chat doit apprendre à reconnaitre le nouveau venu d’abord par l’odeur plutôt que par la vue. Si la rencontre est trop direct, vous risquez de créer des réactions violentes qui ne sont pas nécessaires et peut être mettre l’un des chats en difficulté par rapport à l’autre.
  • La patience est un trait de caractère important pour espérer voir vos deux chats heureux ensemble.
  • Si votre chat feule, grogne ou tape le nouveau venu, n’intervenez pas et ne le réprimandez pas. Il pourrais se dire que vous préférez le chat qui arrive, vous en vouloir, et garder un comportement violent. Si vous souhaitez agir, faites du bruit et tapez des mains. N’intervenez que si cela devient dangereux pour la santé et la vie des animaux.

Favoriser l’adaptation

L’art de la patience

Lorsque votre nouveau chat sera enfermé dans sa pièce, son odeur va se diffuser doucement dans le reste de votre maison par les fentes de la porte. Lui aussi recevra l’odeur de votre premier chat. Vous pouvez aider les choses en prenant une serviette imprégnée d’odeur que vous ferez circuler d’un territoire à l’autre. Chacun des chat va s’adapter à l’autre de manière douce. Prévoyez une à deux semaines pour cette période selon les caractères des chats.

Ensuite, vous pourrez inverser les rôles en laissant le second chat explorer le reste de la maison qui lui était interdit, le premier étant installé dans la pièce qui était réservé auparavant au second. Les deux chats pourront ainsi s’imprégner complètement des odeurs différentes. Cette période peut durée jusqu’à une semaine.
Vos chats vont miauler, gratter pour sortir et surement grogner se sentant mutuellement à travers les portes, mais je vous déconseille de les laisser se voir pour le début.

Le temps des rencontres

Lorsque vous ouvrirez les portes après tout ce temps, soyez vigilant aux émotions de vos deux chats. Il est possible que l’un d’entre eux se cache sous un meuble, ce n’est rien, cela peut prendre quelques jours avant que tout se passe bien. Mettez à disposition les gamelles d’eau et de nourriture à disposition de tous. Il est préférable de ne pas les laisser seuls ensemble, quand vous repartirez travailler, remettez les chacun dans une pièce différente. Libérez les complètement lorsque vous ne voyez plus d’agressivité.

Ne pas oublier le principal

C’est une phase où vous devez être très présent pour vos chats car l’un ne comprend pas pourquoi vous introduisez un intrus sur son territoire et l’autre est intégré dans un territoire inconnu avec un congénère près à lui faire la peau. Vous ne devez surtout pas les délaisser.
Faites en sorte que vos deux chats soient stérilisés, cela peut faciliter les choses et ainsi, peut importe que vous preniez une femelle ou un mâle. et sachez que l’introduction d’un chaton est plus simple que celle d’un chat qui est déjà à l’âge adulte.
Vous pouvez utiliser des sprays ou des diffuseurs d’hormone afin d’apaiser la situation. Ils ne feront pas de miracle et les effets varient selon les chats, mais cela ne peut qu’aider les choses.