Le chat sacré de Birmanie n’a rien de sauvage. Pourtant il y a de quoi perdre la tête en regardant ses beaux yeux bleus. Appelé de manière familière le Birman, c’est un compagnon idéal pour nouer une relation fidèle et affective. Un animal qui se socialise par le jeu mais et qui saura trouver sa place dans vos bras. Malgré son aspect raffiné, n’ayez plus peur de craquer pour ce félin.

Le chat sacré de Birmanie est un chat aux origines troubles. Entre les légendes d’Asie et sa supposée extinction pendant la seconde Guerre mondiale, il y a fort à parier que ce félin soit le résultat d’un croisement entre un persan et un siamois en France. En effet, il possède une robe de couleur claire et sombre aux pointes (museau, pattes, oreilles et queue), et ses yeux peuvent aller du bleu clair au bleu ardoise. De taille moyenne, le Birman est d’une ossature compacte et musclée. De longueur moyenne, sa queue est proportionnée à son corps.

Sa robe est la grande particularité de ce chat. A leur naissance, les chatons sont entièrement blancs. Leurs couleurs n’apparaissent qu’au bout de quelques jours, voire quelques semaines selon leur intensité. Grâce aux nombreux programmes d’élevage, d’autres couleurs ont été introduites dont le Tortie (écailles de tortue), le Tabby, le Silver, le Rouge, le Crème, Chocolat, et le Lilas. Autre caractéristique, le Birman est le seul chat à poils longs dont l’entretien est simple. Un brossage par semaine s’avère suffisant, tandis qu’en période de mue, il convient de le brosser quotidiennement.

Birman

Timide, sensible, le Chat sacré de Birmanie est un grand joueur. Toujours en mouvement, il garde son côté « chaton » jusqu’à un âge très avancé. Un aspect raffiné mais aussi imprévisible qui fait son charme. Le prix de ce chat varie selon l’âge, la descendance et ses qualités esthétiques. Si vous souhaitez un Birman de compagnie, il vous faudra dépenser environ 500 à 600 €. Pour un chat de concours, le prix sera plus élevé (de 800 à 1000 €).