Un chien attaché à un poteau depuis plusieurs heures ? un chaton en mauvais état sur le trottoir ? L’été est la saison des abandons, ceci dit, cela peut arriver à n’importe quelle période de l’année.

La première chose à faire est de savoir si l’animal est identifié par un tatouage, une puce électronique, ou non. Dans tous les cas, il faudra ramener l’animal chez un vétérinaire, une fourrière ou un refuge. Ce sont les seuls à équipé de lecteurs qui pourront lire la puce électronique s’il y en a une.

S’il est identifié

Si un tatouage ou une puce est repéré, il sera facile de retrouver le propriétaire. En attendant qu’il vienne chercher son chien ou chat, il sera nourris et mis à l’abris.
Si le propriétaire décide de ne pas venir le chercher, l’animal sera donc cédé à la fourrière, là, il sera nourris et mis à disposition d’une future adoption.

Dans le cas où le propriétaire est décédé, son animal sera mis en refuge pour une future adoption.

S’il n’est pas identifié

Si l’animal n’a aucun tatouage, aucune puce, il va être très compliqué de retrouver son propriétaire. Dans ce cas, il faut prévenir la police ou la gendarmerie. Ainsi, si le propriétaire déclare la perte de son animal, il pourra le récupérer dans le refuge dans lequel il aura été placé. Avant d’être emmené en refuge, il va tout de même subir un bilan complet chez un vétérinaire. Le chien ou le chat sera finalement placé pour l’adoption tant que personne ne se sera déclaré.

Le Fichier National d’Identification des Carnivores domestique met à la disposition de tous un système afin de déclarer un animal que vous auriez trouvé.

Faites bien attention à identifier votre animal car s’il est perdu, il pourrai être euthanasié.

Les animaux sauvages

Il vous est interdit de détenir des animaux sauvage chez vous tels que les renards, ratons-laveur ou les sangliers.
Par contre, si vous en trouvez un qui est blessé, vous pouvez les ramener dans un centre de sauvegarde de la faune sauvage, il y en a partout en France.

Si vous trouver un animal mort appartenant à une espèce protégée, Vous devez contacter un agent compétent en matière de police du patrimoine naturel. Il est le seul habilité à procédé à la saisie du cadavre de l’animal.