Une fenêtre ouverte, une palissade abîmée, un grillage troué… Toutes ces petites raisons qui font que votre animal de compagnie préféré peut s’échapper à tout moment de votre domicile. Une fugue qui tourne mal et le voilà impossible de rentrer chez vous, livré à lui même.

Qu’est ce que l’identification ?

Identifier un chat ou un chien, c’est lui attribuer un numéro de référence, unique, qu’il va conserver toute sa vie. Ce numéro est enregistré dans un fichier national confidentiel. Il sera utilisé si votre compagnon est recueilli dans un refuge pour vous alerter.
Vous avez le choix de l’identifier grâce à deux moyens :

  • Le tatouage. Il est un peu moins chère que la puce électronique, mais il est aussi beaucoup moins esthétique, surtout sur les animaux blancs. L’inconvénient, lorsque des propriétaires abandonnent leur chien ou leur chat, ils coupent l’oreille de ces derniers afin qu’on ne puisse pas identifier leur lieux de résidence. En plus, les tatouages ne sont plus reconnus hors de la France.
  • La puce électronique. L’installation se fait généralement au niveau du cou de façon simple, indolore et rapide.

Si vous déménagez, il est important de le signaler à votre vétérinaire afin qu’il puisse changer vos coordonnées liées au numéro de votre animal. Si vous ne le faites pas et que ce dernier s’échappe de votre nouveau domicile, il sera plus compliqué de vous signaler sa découverte.

Cette identification n’est réalisable que par les vétérinaires.

Que se passe-t-il si mon animal n’est pas identifié ?

Si vous ne faites identifier votre animal, c’est comme si vous le condamniez. Effectivement, s’il s’échappe, sans numéro associé, il sera considéré comme errant, et sans place dans un refuge, il risque d’être euthanasier. Il est également possible qu’il ai un grave accident pendant sa fugue. Dans les deux cas, vous ne serez pas informé.

L’identification est obligatoire

  • Pour tous les chiens dès 4 mois
  • Pour tous les chiens et chats s’il sont donnés ou vendus (identification à la charge du cédant)
  • Si vous vous rendez en Corse ou à l’étranger, et dans les régions infestées par la rage
  • Pour toute importation d’un chien ou chat en France

Les contrôles sont beaucoup plus fréquents depuis la vague d’accidents lié aux chiens dits « dangereux », et si vous n’avez pas identifié votre chien, vous vous exposez à des sanctions, heureusement, elles ne sont que financières.