Abandonner un animal est un acte d’une cruauté incroyable, l’inconvénient, c’est qu’il est plus fréquent que ce que l’on pense… Le destin de ces pauvres bêtes varie selon les conditions qui s’offrent à eux. une partie d’entre eux va mourir sur les routes à coté desquelles ils ont été abandonné ou à cause des attaques de prédateurs telles que les tiques. D’autres auront la chance d’être trouvés et adoptés immédiatement, mais la majorité d’entre eux finiront dans les refuges destinés à recueillir les animaux abandonnés pour leur trouver un nouveau foyer. Malheureusement, ces refuges débordent d’âmes à adopter, alors n’hésitez pas à vous tourner vers ces derniers, et si c’est le cas, rien n’est à prendre au hasard.

La rencontre avec les animaux

Avant toute adoption, il est très important de connaitre l’animal avec qui vous vivrez. Vous devrez prendre rendez-vous avec le refuge que vous avez choisi afin qu’il puisse connaitre vos besoins et ainsi, vous diriger vers des animaux les plus adaptés à votre situation. Je vous conseille de réserver une après-midi entière à visiter le refuge. C’est un acte important et il faut prendre son temps pour débuter la création de liens avec les animaux présents. Si vous avez des enfants, n’hésitez pas à venir avec eux, vous pourrez tester les comportements des animaux face à eux. Si un chien est amical avec vous, il ne le sera pas forcement en présence d’enfants. Si vous avez déjà un chien et que vous souhaitez en adopter un autre, emmenez le également avec vous.
Si vous souhaitez adopter un chat, ramener avec vous une caisse de transport, si c’est un chien, pensez à apporter une laisse.

Choisir un animal

Il ne faut pas s’arrêter forcement à un animal ou une race en particulier car tous les animaux ne conviennent pas à toutes les situations. L’animal dont vous rêvez ne sera pas forcement le plus adapté pour vous. Il faut tenir compte de votre environnement, votre budget consacré aux soins vétérinaire et à la nourriture, si vous avez des enfants, une maison, un jardin…. Souvenez-vous que ce n’est pas à l’animal de s’adapter à votre mode de vie, mais l’inverse. Il est inutile d’espérer faire vivre un Bouvier Bernois en appartement de 30 m², et si vous voyagez souvent, préférez un chien qui pourra facilement prendre les transports et qui supportera la foule et le stress que cela engendre.

Les conditions d’adoption

Le but est refuges est de trouver un nouveau foyer pour les animaux abandonner, mais également de faire en sorte qu’ils ne soient pas une fois de plus abandonnés. C’est pourquoi ils exigerons un minimum de votre part. Les documents souvent demandés seront :

  • Une photocopie de votre carte d’identité ou passeport afin de prouver que vous êtes majeur.
  • Un justificatif de domicile de moins de trois mois.
  • Un justificatif de revenu récent ou le dernier avis d’imposition.
  • Une participation financière qui correspond à la vaccination de l’animal, sa stérilisation et son identification. Ces frais peuvent varier selon les refuges. Sachez aussi que, toujours selon les refuges, plus l’animal est âgé, moins les frais d’adoption seront cher.

Une fois que vous aurez choisi une petite bête, vous devrez signer un contrat d’adoption qui atteste que vous ne vendrez pas l’animal et subviendrez à ses besoins. Souvent, les associations viendrons faire un tour chez vous quelques semaines après l’adoption pour vérifier que l’animal vit dans de bonnes conditions. Si l’animal ne se sent pas bien, vous ne tromperez personne car un chien qui ne sait pas parler saura exprimer quand même sa souffrance.

Vous disposez d’un délai pour savoir si votre chien s’adapte à vous et votre mode de vie, et si VOUS vous adaptez à lui.

La SPA est le refuge le plus connu et il en existe 56 en France. Ceci dit, il existe des centaines d’associations qui recueillent les animaux abandonnés et prennent soin d’eux aussi bien que la SPA, donc n’hésitez pas à vous renseigner sur les refuges proches de chez vous. Il n’est pas nécessaire d’aller bien loin pour trouver une boule de poil pleine d’amour.